Fourme de Montbrison

La fourme de Montbrison est un fromage français du Forez, bénéficiant d'une AOC depuis 1972 et d'une appellation d'origine Protègée UE depuis septembre 2010.



Catégories :

Fromage français - Fromage par pays - Fromage - Produit laitier - Lait - Fromage au lait de vache - Fromage par lait - Fromage à pâte persillée - Fromage par type de pâte - Fromage AOC - Fromage AOP - Loire (département)

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Le salage : la Fourme de Montbrison est salé dans la masse (pendant son moulage) tandis que la Fourme d'Ambert est positionné dans un bain de ... (source : socopag)
  • Au niveau européen, la Fourme de Montbrison est actuellement protégée par une Appellation d'Origine... Canton d'Ambert : les communes de Job, Valcivières.... (source : androuet)
  • Sign UpLa fourme de Montbrison est la meilleure is on FacebookSign up for... de la fourme d'Ambert. La meilleure fourme c'est celle de Montbrison !... (source : facebook)
Fourme de Montbrison
Fourme de Montbrison

Pays d'origine France
Région, ville Montbrison (Loire)
Lait de vache
Pâte persillée
Appellation, depuis AOC, 2002
AOC commune avec la
Fourme d'Ambert depuis 1972

La fourme de Montbrison est un fromage français du Forez, bénéficiant d'une AOC depuis 1972 et d'une appellation d'origine Protègée UE (AOP) depuis septembre 2010.

C'est un fromage à base de lait de vache, à pâte persillée, d'un poids moyen de 2 kg. Son nom fourme vient du latin forma qui serait aussi à l'origine du mot fromage.

Dégustation

La fourme de Montbrison exprime à merveille le parfum des fleurs de bruyère et de gentiane qui s'épanouissent dans les pâturages d'altitude. Sous croûte orangée, sa pâte blonde, souple et marbrée de bleu délivre un goût fin et fruité.

Sa période de dégustation optimale s'étale de mai à octobre après un affinage de 5 à 8 semaines, mais il est aussi excellent d'avril à décembre.

Fabrication

Après un salage en cours de moulage, les fourmes sont couchées sur des chêneaux en bois d'épicéa et retournées à la main d'un quart de tour l'ensemble des douze heures. Pendant cet affinage, elles sont piquées avec de longues aiguilles pour faciliter le développement des marbrures bleutées.

Production : 504 tonnes en 2003.

Aire de production

Au contraire de sa «sœur» la Fourme d'Ambert, la Fourme de Montbrison est produite dans une zone assez concentrée géographiquement (monts du Forez)  :

Histoire de l'AOC

Le 9 mai 1972 était créée une appellation d'origine contrôlée commune à la Fourme d'Ambert ainsi qu'à la Fourme de Montbrison, la Fourme d'Ambert et de Montbrison, qui dura près de trente ans. Les deux appellations ont été scindées par décrets passés le 22 février 2002.

La différence entre les deux fourmes réside désormais dans les techniques actuelles d'égouttage et de salage :

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : fourme - montbrison - ambert - origine - appellation - aoc - commune - salage - pâte - 1972 - fromage - égouttage - loire - lait - vache - persillée - 2002 - forez - dégustation - affinage -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fourme_de_Montbrison.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu