Galaktotrophousa

Une icône Galaktotrophoussa, dite aussi Lactotrophousa, en latin Virgo Lactans en russe Mlekopitatelniza, représente la Vierge Marie allaitant.



Catégories :

Art chrétien - Icône chrétienne - Orthodoxie - Coptes - Allaitement - Lait

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'icône Galaktotrophousa est une icône rare, elle représente la Vierge Marie qui allaite l'enfant Jésus. Cette représentation insiste sur la réalité de ... (source : mariedenazareth)
Icône russe «Galaktotrophousa», Mlekokapitelniza/ Икона Божией Матери «Млекопитательница» avant le XVIIIe siècle

Une icône Galaktotrophoussa, (de Gala, lait en grec, et trophein, nourrir, allaiter) dite aussi Lactotrophousa, en latin Virgo Lactans en russe Mlekopitatelniza, représente la Vierge Marie allaitant.

Un type pictural

La plus ancienne image de la Vierge donnant le sein à son bébé, Jésus, est la Vierge Marie allaitant Jésus et le le prophète Balaam, une peinture murale de la Catacombe Sainte Priscille, Rome, du IIe siècle siècle. Ce type iconographique galaktotrophousa existe depuis l'époque byzantine, au VIIIe siècle assez rare en Russie mais particulièrement populaire chez les chrétiens d'Orient, et dans l'art copte, parce que selon les Evangiles et le Livre de l'Apocalypse de Saint Jean Joseph et Marie s'enfuient en Égypte, pour fuir les soldats d'Hérode, dans le désert, où l'Enfant Jésus fut allaité : «Et la femme s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours».

Mlekopitatelniza
Article détaillé : Fuite en Egypte.

Ce type byzantin correspond à la Virgo lactans, Vierge allaitant reproduite sur les peintures, enluminures, statues. On en trouve une représentation particulièrement ancienne au Monastère Sainte-Catherine du Sinaï. Elle est vénérée en Égypte : sa repésentation la plus ancienne est celle à Saqqara, Monastère de Saint Jérémie, cellule 1725, [2] datant dy VIe siècle)  ; au Monastère des Syriens de Deir al-Surian [1], en Éthiopie, à Chypre où il existe un Monastère de la Vierge Galaktotrophousa, etc...

Références évangéliques

«Or il advint, comme Jésus parlait ainsi, qu'une femme éleva la voix du milieu de la foule et lui dit : "Heureuses les entrailles qui t'ont porté et les seins que tu as sucés! - Mais il dit : "Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et l'observent!» (Evangile de Saint Luc 11, 27-28)

Signification

Il est envisageable d'effectuer une comparaison entre le lait de la vie sortant de la poitrine et du cœur de Marie et la parole de Jésus dans le récit de sa Passion : «J'ai soif», puis le sang jaillissant de la plaie du côté de Jésus-Christ, donnnant vie à l'Église, ainsi qu'à toute l'humanité assoiffée de salut et de miséricorde. Les textes byzantins font de nombreuses allusions à ce thème dans les homélies et les hymnes. [2]

Légende

D'autres thèmes

Les catholiques ont aussi représenté dès le Moyen Âge la Vierge allaitante (Virgo Lactans).

Article détaillé : Listes de représentations de Vierges allaitant.

On trouve mais bien plus rarement des représentations différentes de la Vierge Marie allaitant comme celle de Joseph préparant la bouillie de l'Enfant pendant que Marie allaite (XVe siècle) [3] ou Marie donnant la bouillie à l'Enfant Jésus. [4]

Elle est vénérée en Espagne sous le nom de Nuestra Señora de La Leche ou Virgen de la Leche. [5]

Articles détaillés : Ambrogio Lorenzetti, Madone Litta et Virgen de Belén.

En 1998, on a retrouvé en France une madone allaitant appellé Madone de Laroque du nom du village où on la découvrit.

Article détaillé : Madone de Laroque.

Notes et références

  1. [1]
  2. Source Jan Morsink site.

Annexes

Liens externes

Bibliographie


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : vierge - marie - galaktotrophousa - jésus - allaitant - lactans - art - monastère - lait - saint - enfant - détaillé - madone - russe - virgo - ancienne - image - particulièrement - copte - selon -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Galaktotrophousa.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu