Saint-nectaire

Le saint-nectaire est un fromage français, de la région Auvergne, à pâte pressée non cuite fabriqué à partir de lait cru ou pasteurisé de vache, de forme circulaire.



Catégories :

Fromage français - Fromage par pays - Fromage - Produit laitier - Lait - Fromage au lait de vache - Fromage par lait - Fromage à pâte pressée non cuite - Fromage à pâte pressée - Fromage par type de pâte - Fromage AOC - Fromage AOP

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Célèbre pour son fromage qui porte le même nom, Saint-Nectaire est classé site remarquable du goût. Différentes façons de découvrir le fromage : confrérie, ... (source : sancy)
  • La notoriété du saint-nectaire est toute récente. Longtemps, il est resté un fromage consommé localement dans sa région de fabrication, le monts Dores.... (source : auvergne-centrefrance)
Saint-nectaire
Saint-nectaire.jpg

Pays d'origine France
Région, ville Auvergne
Lait de vache
Pâte pressée non cuite
Appellation, depuis AOC, 1955


Le saint-nectaire est un fromage français, de la région Auvergne, à pâte pressée non cuite fabriqué à partir de lait cru ou pasteurisé de vache, de forme circulaire.

L'AOC/AOP

Il bénéficie depuis 1964 d'une appellation d'origine contrôlée (AOC) ou Protégée (AOP, nouvelle appellation) pour le saint-nectaire laitier et depuis 1955 pour le fermier.

Tous les saint-nectaires sont marqués d'une plaque de caséine (comestible) verte. Elle est ovale pour les fermiers et carrée pour les laitiers. Le saint-nectaire est la première AOC fermière de France en volume (6 300 tonnes) et en nombre de producteurs fermiers (240).

Le saint-nectaire fermier est obligatoirement au lait cru, et fabriqué deux fois par jour, juste après chaque traite.

Le saint-nectaire laitier peut être au lait cru, thermisé ou pasteurisé.

La zone de l'AOC saint-nectaire est l'une des plus petites zones AOC de France. Son territoire est limité à 72 communes (52 dans le Puy-de-Dôme et 20 dans le Cantal), sur une zone volcanique riche, celle des monts Dore.

Un fromage Saint-Nectaire de 600g.

Les fromages se présentent sous une forme circulaire, d'un diamètre de 21 cm, mesurant 6 cm d'épaisseur (et d'un diamètre de 13 cm, mesurant 3, 5 cm d'épaisseur, pour les petits saint-nectaires) et d'un poids de 600 g (pour les petits saint-nectaires) à 1, 8 kg.

La teneur en matière sèche doit être de 52 g minimum pour 100 g de fromage.

La teneur en matière grasse doit être de 45 %.

Tranché, le saint-nectaire laisse entrevoir une belle pâte de texture souple de couleur crème qui transporte l'ensemble des essences des prairies de son terroir et un léger goût de noisette.

Histoire

Caisse de saint-nectaires avant l'affinage

Le lait est collecté dans un territoire limité à 72 communes des département du Puy-de-Dôme et du Cantal.

Fromage paysan par excellence, fabriqué toujours actuellement fréquemment par les femmes, le saint-nectaire fut nommé jusqu'au XVIIe siècle «fromage de seigle» car il était affiné sur de la paille.

C'est l'onctuosité de sa pâte et son délicat goût de noisette qui firent sa renommée. Introduit à la cour de Louis XIV par le maréchal de France Henri de Sennecterre (1600-1681), le saint-nectaire eut les faveurs du roi Soleil. Sa réputation est faite quand Legrand d'Aussy écrit en 1768, dans le récit de son voyage en Auvergne : «Si on veut vous y régaler, c'est toujours du saint-nectaire qu'on vous annonce».

Fabrication

Après chaque traite pour le fermier, et après pasteurisation du lait récolté pour le laitier, le lait emprésuré est mis à cailler pendant une heure. La caillade obtenue est ensuite brisée pour faire sortir le «mergue» ou sérum (le petit lait).

Par la suite, le «musadour» (le moule), tenu à la verticale, est déplacé particulièrement lentement pour regrouper la tomme (le futur fromage) et la séparer du petit lait. Le saint-nectaire ainsi constitué est salé au gros sel, avant d'être mis sous presse pendant 24 heures. Puis, les fromages saint-nectaires sont démoulés et stockés en chambre froide durant une semaine.

L'alchimie de l'affinage peut ensuite commencer pour une durée minimum de quatre semaines, en moyenne cinq à six pour le saint-nectaire fermier, pouvant aller jusqu'à deux ou trois mois. Durant cette période les fromages sont lavés plusieurs fois à l'eau salée et sont ensuite régulièrement retournés pour obtenir le croûtage fleuri de couleur gris orangé spécifique au saint-nectaire.

Pour fabriquer un saint-nectaire, il faut :

Production

13 825 tonnes en 2007, à peu près 6 500 tonnes en fermier et 7 000 tonnes en laitier.

Gastronomie

Son parfum de terroir qui laisse échapper quelques odeurs de noisette autorise l'AOC saint-nectaire d'accompagner l'ensemble des plats, surtout sous forme de tarte, tourte ou encore brioches.

Voir aussi

Références


Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : saint - nectaire - fromage - lait - aoc - fermier - auvergne - laitier - france - pâte - cru - tonnes - petits - appellation - fabriqué - forme - aop - traite - zone - noisette -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-nectaire.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu