Tétine

La tétine, quelquefois nommée tototte, ou aussi suce au Québec surtout est un objet non comestible conçu pour être sucé.



Catégories :

Enfance - Petite enfance - Allaitement - Lait

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Certains enfants en l'absence de la tétine suceront leur poing ou quelques... de se débarrasser de cet objet qui fait partie de sa vie depuis sa naissance.... (source : annuaire-enfants-kibodio)
Une tétine

La tétine, quelquefois nommée tototte, ou aussi suce au Québec surtout[1]est un objet non comestible conçu pour être sucé. Généralement, la tétine est fabriquée en caoutchouc (sa couleur brune est dûe à l'ocre du Roussillon, adjuvant facilitant le malaxage du caoutchouc) ou en silicone et est destinée aux enfants. Sa forme rappelle celle du téton du sein maternel. Elle est constituée d'une téterelle – la partie souple qui entre dans la bouche – fixée sur une collerette qui reste hors de la bouche, contre les lèvres.

Origine de la tétine

Avant de parler de la tétine, il convient de se consacrer au biberon. Les premiers biberons étaient en corne de vache et portaient le plus fréquemment un petit morceau de tissu recouvrant la partie que tétait l'enfant afin qu'il ne se blesse pas.

Il faudra attendre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle pour que les réflexions portent sur la tétine à proprement parler.

C'est en 1786 que Felipo Baldini rédigea un ouvrage sur l'allaitement à la main. Il proposa un modèle en verre qu'il présentait comme «un vaisseau qui tenait lieu de mamelle». Ainsi, par un phénomène de succion les enfants ne risquaient plus le risque d'être suffoqués.

C'est au début du XIXe siècle que le flacon devint une question presque secondaire. La majeure partie des études portait alors sur le dispositif de succion.

Mme Breton mit au point des tétines dont le support était en cristal ou même en buis, et la tétine en tissu ou en pis de vache ce qui lui valut un franc succès. En 1832, le modèle de Mme Breton fut perfectionné par M. Darbo. Ainsi aux bouts de sein en tétine de vache, M. Darbo a substitué le liège élastique.

Aux alentours de l'année 1840, M. Charrière introduit une nouvelle matière : l'ivoire ramolli. Le mamelon gagna en flexibilité.

Deux fonctions

Il existe deux types de tétine :

La tétine simple est utilisée pour satisfaire le besoin de succion de l'enfant. Sucer le pouce étant soupçonné de déformer le palais et perturber l'implantation des incisives, l'utilisation d'un tel objet transitionnel (ou objet confort) pour remplir cette fonction a pu sembler préférable[4].

L'«arbre à tétines»[5], une tradition danoise qui consiste à suggérer à l'enfant devenu grand un rituel pour se débarrasser de sa sucette en l'accrochant à un arbre, tend à se répandre en Europe. Nous pouvons aussi les donner au cloche ou au papa noêl![6].

Références

  1. article «suce» du Grand dictionnaire terminologique
  2. article «sucette» du TLFi.
  3. Dictionnaire suisse romand, éd. Zoé, Genève 2004.
  4. Yolande Govindama et Jacqueline Louis, «Endormissement et fonction de l'objet transitionnel chez le jeune enfant entre 12 et 24 mois : une étude transculturelle», Devenir 4/2005 (Volume 17), p. 323-345. [lire en ligne]
  5. Arbre à tétines dans le parc de Frederiksberg à Copenhague
  6. http ://www. lalsace. fr/fr/permalien/article/1526431/Breme-L-arbre-a-tetines. html

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : tétine - enfants - objet - arbre - partie - biberon - vache - succion - fonctions - sucette - suisse - suce - caoutchouc - sein - bouche - parler - tissu - début - xix - modèle -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9tine.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu