Union laitière normande

L'Union laitière normande est une ancienne coopérative laitière française, basée à Condé-sur-Vire.



Catégories :

Coopérative agricole française - Industrie laitière - Produit laitier - Lait - Économie de la Normandie - Entreprise fondée en 1962 - Entreprise disparue en 1992

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Recrutée en 1990 par l'UNION Laitière Normande comme chargée de mission pour la mise en place de la gestion de carrières, selon la méthode... 5 contacts... (source : viadeo)
  • union laitière normande ULN à VIRE - 1 anciens photos de classe et trombinoscope de l'établissement union laitière normande ULN. Retrouvez vos amis perdus... (source : copainsdavant.linternaute)
  • Union laitière normande (Condé-sur-Vire) Laiterie... Le pont-l'évêque et le livarot Mais la réputation normande se fait actuellement sur plus d'un fromage.... (source : etab.ac-caen)

L'Union laitière normande (ULN) est une ancienne coopérative laitière française, basée à Condé-sur-Vire (Manche).

Historique

L'Union laitière normande trouve son origine dans la création par Auguste Grandin de la coopération Elle-et-Vire en 1945 visant à collecter le beurre de ses adhérents.

Privilégiant la collecte de la crème pour fabriquer un beurre sous une marque propre avec des outils rénovés, Elle-et-Vire s'allie à d'autres coopératives de la Manche pour confier ne conserver que la collecte et transférer la fabrication et la vente du beurre à l'Union des beurreries de la Manche, fondée en 1954. Elle agrège des coopératives bas-normandes, rachète le négociant en crème et œufs Negobeureuf en 1965, et appuie la constitution de la Coopérative syndicale des producteurs de lait du Calvados (CSPLC) à Vire en 1955, et la Coopérative laitière d'Ille-et-Vilaine (COLIV) à Saint-Méen-le-Grand en 1965[1].

Face à l'élargissement géographique de l'Union, et l'augmentation de la collecte du lait aux dépens du beurre et de la crème, l'Union laitière normande nait en 1962 sur les fondations de l'Union des beurreries de la Manche. Elle cesse la collecte du beurre en 1966 et celle de la crème en 1972, et se diversifie dans l'alimentation animale[1].

Le chiffre d'affaires suit ce developpement, multiplié par 5 de 1961 à 1965 pour atteindre 300 000 millons de francs avant le rachat de Negobeureuf, et plus d'un milliard de francs en 1970. A cette date, l'ULN collecte 7% du lait français, produit 12% du beurre hexagonal et 20% de lait en poudre national, et se dote de la plus grosse usine laitière d'Europe[1].

L'ULN commercialise de grandes marques de l'industrie laitière comme les produits frais Mamie Nova, le beurre Elle & Vire, le camembert Cœur de lion, et l'emmental Meule d'or. Dans les années 1980, et jusqu'au rachat de Bridel par Besnier en 1990, elle était la première société de l'industrie laitière en France, forte de 17000 adhérents.

Suite à une mauvaise gestion financière, la branche «Générale Ultra Frais» (Mamie Nova) est commercialisée par Andros, et l'ULN est racquise en 1992 par Bongrain et ses banques créancières, pour la création de la compagnie laitière européenne et sa filiale Elvir.

Anciens dirigeants notables

Références

  1. Jean-Pierre Peyon, L'essor des coopératives agro-alimentaires dans les années 1970 en France, Économie rurale, 1988 Volume 184 Numéro 184-186 pp. 123-127
  2. Alain Juillet, le manager était une taupe, L'Expansion, 18 décembre 2002. article en ligne

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : laitière - coopérative - beurre - union - uln - directeur - général - vire - collecte - normande - manche - crème - lait - 1992 - marque - 1965 - rachat - 1970 - frais - mamie -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_laiti%C3%A8re_normande.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 24/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu